« Une partie de badminton » – Olivier Adam, ed de l’Olivier

Olivier Adam est le maître du roman social de notre époque. Son tout premier livre « Je vais bien ne t’en fais pas » avait connu un succès fulgurant. Depuis, Olivier Adam continue à décrire notre société à-travers des personnages de fiction dont le parcours est souvent balloté, voire maltraité par la vie, et il le fait avec intelligence et conviction. Vous avez peut-être lu « A l’abri de rien »,  « Falaises », « Des vents contraires », « Les lisières », « Peine perdue », « Le coeur régulier ». Un certain nombre de ses romans ont d’ailleurs été adaptés à l’écran avec succès.

« Une partie de badminton » raconte l’histoire de Paul Lerner, un écrivain qui, après avoir connu le succès, est confronté à une période de désamour de son public : ses derniers livres se sont peu vendus et il a l’impression d’être mis au rencart. Il décide de retourner avec sa famille en Bretagne, d’où il était parti pour « monter à Paris » du temps de son succès. Là, il accepte un poste de journaliste pour l’hebdomadaire local. Mais les ennuis ne tardent pas à le rattraper. Tandis que ce littoral qu’il croyait bien connaître se révèle moins paisible qu’il n’en a l’air, Paul voit sa vie conjugale et familiale brutalement mise à l’épreuve.

Sont abordés ici les thèmes de la remise en question, de l’évolution de la famille, de la fidélité et de la trahison, des compromis, de la réconciliation, aussi. Nul mieux qu’Olivier Adam ne pouvait nous raconter notre vie comme il le fait à-travers ce texte dans lequel on plonge dès les premières pages. Une réussite.

Olivier Adam sera chez Mots en Marge vendredi 18 octobre entre 19 h et 21 heures.