« Sur une majeure partie de la France » – Franck Courtès

Franck (Courtes) et François (Busnel)Dans les rentrées littéraires, j’ai toujours un coup de coeur particulier, un « livre chouchou », parmi les auteurs encore peu connus du grand public, et auxquels je crois (jusqu’à présent, mon instinct ne m’a pas trompée !).

Cette année, il s’agit du nouveau roman de Franck Courtès. Superbe.

L’histoire se passe dans une petite ville de province en zone rurale. Des adolescents vont jouer leur vie, à-travers un drame de l’amour. Anne, une jeune fille qui vient de la ville, commence une belle histoire d’amour avec Quentin, le fils du garde-chasse, « un gars bien ». Mais Gary, le loubard, vient tout chambouler. Anne tombe peu à peu dans le cercle de l’échec, ce que Quentin ne supportera pas. Franck Courtès mène son second roman de main de maître. Un récit parfaitement équilibré, dans lequel le romanesque joue un rôle aussi important que les descriptions de la campagne. C’est un livre dont on pourrait dire qu’il commence par la fin, puisque dès le début on sait que Quentin fera de la prison. Mais cette remontée du fil de l’histoire n’enlève rien au suspense qui sous-tend le roman, et c’est là que se situe tout l’art de l’écrivain. Ce récit vous emportera sur des terres au goût d’enfance, d’adolescence, de passage à l’âge adulte. Un livre pour toutes les générations, y compris les adolescents, parce que la vie ne s’expérimente qu’une fois.

Franck Courtès est invité à la librairie Mots en Marge vendredi 12 février à partir de 19 heures, pour une rencontre suivie d’une dédicace. Venir, absolument.