“Malavita”, de Tonino Benacquista, ed Folio

Un mafieux américain repenti vient s’installer dans un petit village de Normandie, avec sa famille. Un délicieux roman drôle, intelligent, on se régale. Si vous aimez, lisez la suite, “Malavita encore”. On attend “Malavita toujours” !

Les commentaires sont fermés, mais les retroliens et les pings sont ouverts.