« Le dernier amour d’Attila Kiss » – Julia Kerninon, ed Rouergue

kissVoici enfin un livre intelligent et raffiné, sans pathos ni mièvrerie, qui nous parle d’une belle histoire d’amour. Une histoire d’amour qui sonne juste, eh oui, ça arrive. Une histoire sur l’altérité, la complémentarité, l’apaisement, peut-être.

Attila Kiss, cinquantenaire hongrois en bout de course, tombe amoureux d’une jeune Viennoise riche et cultivée. Tout les sépare : la classe sociale, l’Histoire de l’Empire austro-hongrois, l’ancien mur entre l’Est et l’Ouest. Dans son deuxième roman, Julia Kerninon illustre magistralement l’idée que l’amour est un art de la guerre, avec ses victoires, ses défaites, ses frontières, et sa conquête de l’altérité.

Je suis enthousiasmée…et je prends les commandes de tous ceux et celles qui veulent lire ce bijou !