« Un certain Paul Darrigrand » – Philippe Besson, ed Julliard

« Cette année-là, j’avais vingt-deux ans et j’allais, au même moment, rencontrer l’insaisissable Paul Darrigrand et flirter dangereusement avec la mort, sans que ces deux événements aient de rapport entre eux. D’un côté, le plaisir et l’insouciance ; de l’autre, la souffrance et l’inquiétude. Le corps qui exulte et le corps meurtri. Aujourd’hui, je me demande si, au fond, tout n’était pas lié. »

Paul Darrigrand a été l’ami de jeunesse Philippe Besson. Paul est un jeune homme qui vit en couple avec une femme, et qui ne peut choisir entre sa femme et son ami. A force de louvoyer, que reste-t-il ? Lorsque les affres d’une grave maladie frappe tout à coup Philippe, la vie, voire la survie, prend un autre sens.

Comment rester insensible à la plume de Philippe Besson ? Vous vous souvenez peut-être de son précédent roman « Arrête avec tes mensonges », un vrai coup au coeur. Philippe Besson est un écrivain de « l’intime universel ». Il écrit sur l’amour, celui qu’il connaît, celui qui le frappe au coeur, un amour homosexuel, un amour le plus le plus juste pour son âme, celui qui le rend heureux et le fait souffrir à la fois. Vous voyez, l’amour n’est pas une question de genre.

Je suis toujours touchée, émerveillée, ébahie par le talent d’écrivain de Philippe Besson, et j’espère vous faire partager mon admiration pour cet écrivain hautement talentueux.

Philippe Besson est l’invité de la librairie Mots en Marge vendredi 15 mars, autour d’un apéritif convivial à partir de 19 heures. Echanges et dédicace.