« Second portrait d’Irena » – Laura Berg, ed Naïve

irenaC’est un tout petit roman écrit par une toute jeune écrivain, un petit roman qui se déguste, et pour un premier roman, moi je dis : chapeau bas.

Une histoire toute simple : Darius est d’origine polonaise, mais il est parti de son pays « sans laisser d’adresse », comme on dit. Une fuite sentimentale, vraisemblablement. Or il est amené à retourner en Pologne car un ami lointain, Zagraw, vient de mourir et lui a légué sa maison. Pas facile, le Zagraw, telle était sa réputation. Il a donc légué sa maison à Darius, mais il possédait aussi un petit bout de jardin jouxtant la maison, qu’il lègue justement à Irena, l’amour de jeunesse de Darius. Irena et Darius vont donc, nécessairement, se revoir…

Voilà pour le résumé, à vous de découvrir, à présent,  ce délicat petit bijou qui se lit avec un plaisir infiniment simple.

En plus, la couverture est très réussie, et  il ne vous reste plus qu’à trouver un agréable lieu de lecture pour déguster ce texte.