« Les volontés » – Cécile Guidot, ed JC Lattès

L’an dernier, Cécile Guidot a publié aux éditions Lattès un premier roman particulièrement percutant, qui se lisait comme on regarde une série télé, c’est-à-dire totalement addictif. Vous avez d’ailleurs peut-être rencontré l’auteure à la Nuit Blanche des Livres. L’héroïne de son roman est une jeune femme notaire « qui décoiffe » et qui dénote par son caractère et ses « addictions », dans un milieu qui se veut feutré et plutôt classique. Gros succès immédiat pour ce livre aussi drôle qu’instructif, bienvenue dans l’antre des notaires ! Ce livre méritait une suite, on avait tous envie de savoir ce qu’il allait advenir de cette Claire à laquelle on s’était attaché très vite. Eh bien c’est fait, Cécile Guidot sort  « Les volontés », et nous vous proposons de venir la rencontrer mardi 30 juin 2020 dès 19 heures autour d’un apéritif de fin d’année scolaire bien mouvementée !

 

Claire a la trentaine, roule à moto, porte des tatouages, vit seule. Rien ne la destinait à travailler dans un office notarial, dans cet univers feutré, avec ses codes, ses affinités, ses rivalités particulières. C’est une notaire douée mais iconoclaste : sauvage, rebelle, idéaliste. Elle dénoue des affaires complexes : un neveu qui doit gérer la succession de son oncle et de sa tante et s’occuper de leurs enfants, le double divorce d’un homme bigame, une artiste qui veut déshériter son fils, une femme qui révèle au cours d’une donation l’inceste qu’elle a subi dans son enfance, un homme handicapé oublié dans une maison spécialisée, dont Claire recherche la famille. Après la révélation Les Actes, Cécile Guidot nous offre une nouvelle plongée dans le coeur battant d’un office notarial, vous ne regretterez pas la lecture de ce roman qui décoiffe !