« Les nuits de Reykjavick » – Arnaldur Indridason, ed Metailié

indrisadonVoici un roman policier de construction très classique : un clochard est retrouvé mort dans un fossé, on conlut à un accident et l’affaire est classée. Sauf que le jeune policier Erlendur connaissait cet homme, et qu’il ne comprend pas comment un tel accident a pu se produire. Il décide donc d’enquêter. Et il a bien raison, car effectivement cette mort n’est pas si claire que cela..

Ce polar vous apportera bien plus qu’un simple moment de divertissement. D’abord, il se passe à Reykjavik, en Islande, et nous sommes donc plongés dans une atmosphère nordique assez dépaysante. Ensuite, il manie des ressorts psychologiques tout à fait intéressants, il met en scène et en interraction diverses couches de population. Enfin, pour ceux qui ont déjà lu les enquêtes du policier Erlendur, ils verront ce policier à ses tous  débuts, alors que les romans précédents le montraient en enquêteur déjà aguerri.

Alors, pas de temps à perdre : perdez-vous dans Reykjavik avec Erlendur, je prends le pari que vous voudrez ensuite lire d’autres enquêtes d’Erlendur.