"Les âges sombres" – Karen Maitland (UK), ed Sonatine

Couverture Les âges sombres

Voilà un roman qui va vous plonger au coeur du Moyen-Age, et quand je dis “plonger”, c’est une véritable descente au pays d’autrefois, attachez vos ceintures !

Karen Maitland est une spécialiste du Moyen-Age. Son premier roman, “La compagnie des menteurs”, avait déjà été un coup de maître. Avec “Les âges sombres”, elle revient sur l’ambiance absolument terrifiante que peut revêtir cette époque. 

Nous sommes en 1321, dans un petit village isolé de l’est de l’Angleterre. Les récoltes sont mauvaises, le bétail se meurt, la famine sévit, les seigneurs de la région ainsi que l’Eglise récolte sa dîme, asphyxiant les paysans. Des hommes du village, dont on ignore l’identité, veulent en profiter pour restaurer un obscur ordre sanguinaire. Ils font en sorte de désigner une communauté de béguines (femmes membres d’une communauté autonome de religieuses), installée aux abords du village, comme bouc émissaire des maux qui sévissent. Comment ces femmes courageuses parviendront-elles à apaiser ces bouleversements ?

Au-delà de l’intrigue, ce roman-fleuve nous emporte au coeur du Moyen-Age, avec ses traditions, ses modes de vie, et on est bien content d’être au XXIeme siècle !

Bonne lecture, un livre à ne pas laisser passer.

Les commentaires sont fermés, mais les retroliens et les pings sont ouverts.