« J’aimais mieux quand c’etait toi » – Véronique Olmi, ed Albin Michel

j'aimais mieuxUne femme sur un banc de la gare de l’Est en pleine nuit revoit les dernières 24 heures qui l’ont amenée là. Nelly est comédienne de théâtre, sa journée est entièrement aimantée vers le rôle qu’elle joue en soirée : la Mère de Six personnages en quête d’auteur de Pirandello. Ce soir-là quand débute la représentation, elle reconnaît au cinquième rang l’homme qui l’a quittée quelques mois auparavant, qu’elle aime toujours, et dont elle a refoulé jusqu’au nom. Prise dans le vertige d’une passion qui la broie à nouveau, l’actrice en elle s’affaisse et ne peut plus jouer.
Encore un livre dans lequel Véronique Olmi nous ravit par sa musique littéraire si particulière et si enchanteresse.
Véronique Olmi a le talent d’une écrivaine doublé de celui d’une actrice ; elle écrit  régulièrement pour le théâtre, joue ses pièces, c’est une femme courageuse et talentueuse qui gagne à être connue et reconnue.
Pour l’occasion, la comédienne Ariane Ascaride lira des extraits du roman de Véronique Olmi lors de la rencontre qui aura lieu avec la romancière à la librairie mercredi 22 avril à 19 heures 30.