« Americanah » – Chimanda Nzogi Adichie, ed Gallimard

adichieUn livre formidable. Une fresque étourdissante. Un livre à conserver dans sa bibliothèque après l’avoir lu.

Ifemelu est Nigérianne. Elle quitte son pays pour partir en Amérique, y faire ses études et éventuellement y vivre. Le pari est gros, car elle aurait tout pour être heureuse au Nigéria. En particulier Obinze, un jeune homme très amoureux d’Ifemelu et réciproquement, avec lequel elle compte se marier et faire sa vie. Ifemelu est également très attachée à sa famille, qui l’adore et qu’elle adore. Son départ aux Etats-Unis est pour elle un passage obligé pour réussir sa vie professionnelle, et elle pense qu’elle reviendra au Nigéria une fois ses diplômes en poche. Mais évidemment la vie est pleine d’imprévus, et cela ne se passe pas tout à fait de cette manière…

A travers une histoire très romanesque dans tous les sens du terme, la romancière nous parle de son pays d’origine, le Nigéria, mais aussi de la vie quotidienne d’une jeune femme noire immigrée aux Etats-Unis. Notamment, son héroïne crée un blog dans lequel elle s’exprime sur la condition des étudiants noirs dans les universités américaines, sur les problèmes raciaux et sociaux qu’elle rencontre. Le lecteur a droit à certains articles publiés dans ce fameux blog ; ainsi, un article intitulé « Comprendre l’Amerique pour les Noirs non américains : le tribalisme américain », ou encore « Pourquoi les Noires à la peau foncée -américaines et non américaines – aiment Barack Obama », ou encore « Comment les universitaires voient le privilège des Blancs, ou D’accord, ça craint d’être pauvre et blanc, mais essayez d’être pauvre et de couleur ».

Et maintenant, à vous de lire !